dimanche 8 juin 2014

Divergente, Tome 2

Auteur : Veronica Roth
Edition : Nathan
Parution : Novembre 2012
Pages : 460
Prix : 16.90€
Titre en VO : Insurgent

Quatrième de couverture :

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société,elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.



Excellent - Très bon - Bon - Moyen - Déception

Si vous me suivez sur ma chaîne YouTube et si vous avez vu mon avis sur le premier tome de cette incroyable saga, vous savez que je l'avais adoré; et celui-ci, tout autant. J'ai attendu quelques mois avant d'acheter le second tome, je pense que j'ai bien fait, car me précipiter sur la suite des aventures de notre Divergente préférée m'aurait juste fait regretter de les avoir enfiler d'un coup. Si vous voulez un exemple pour mieux vous visualiser comment je vois la chose : c'est comme si tu mangeais tout un paquet de chips (ou de dragibus, pour ceux qui aiment pas les chips) et qu'après tu sois déçu d'avoir tout mangé d'un coup car c'est passé trop vite. Alors oui, la comparaison entre un paquet de chips est l'oeuvre de Veronica Roth est pas très fameuse mais c'est tout ce que j'ai trouvé.

Revenons à nos moutons. Lorsqu'on entame ce tome, on retrouve Tris, Tobias, Caleb, Marcus et Peter dans le train pour aller chez les Fraternels, quelques heures après la simulation des Audacieux. Je ne vais pas vous en dire plus, de peur de vous gâcher l'histoire. 
Durant ce tome, on en apprend beaucoup plus sur le passé de Tobias, à mon grand bonheur puisque c'est un personnage que j'affectionne un peu plus que les autres. Je trouve par contre que Tris était moins attachante que pendant le premier tome, elle était vraiment changée dans celui-ci, elle a tué Will dans le premier tome et en est donc pas ressortie indemne, elle en était au point de ne plus pouvoir tenir une arme, pas très pratique dans les conditions de guerre autour d'elle. Mon affection pour le personnage de Christina n'a fait que s'accentuer pendant la lecture de ce deuxième volet. Uriah, qui n'apparaît pas durant l'adaptation cinématographique du premier tome, est beaucoup plus présent durant ce tome, j'espère de tout cœur qu'il sera dans le deuxième film.
La relation Tobias/Tris était très périlleuse pendant une bonne partie du livre, mais leur couple ne fait que se développer, un gros point fort puisque j'adore ce duo.
Comme je l'ai lu dans d'autres avis; c'est vrai que le côté compétition des Audacieux du premier tome est absent durant celui-ci. Nous sommes dans un autre cadre, celui de la ville entière et non seulement de la faction des Audacieux. Durant la lecture de ce tome, on en apprend beaucoup plus sur les différentes factions.

Pour l'aspect du bouquin d'un point de vue extérieur, c'est un peu la guerre entre les fans de Divergente et les éditions Nathan car ils ont souvent changé et rechangé les couvertures. Pour le livre que j'ai acheté, quelques jours après la sortie du troisième volet, la taille avait considérablement augmenté par rapport au premier tome. Ça me fait une sorte de rendu pas joli du tout dans ma bibliothèque. Seul point positif : on peut ouvrir le livre entièrement sans cassé le dos ! 

On finit la lecture avec un énorme Cliffhanger qui nous pousse encore plus à savoir la suite, et donc à acheter la suite et fin de cette merveilleuse série (s'il vous plaît, demandez à ma tire-lire de se remplir et de pouvoir acheter le troisième tome...).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire